Ce matin, j’étais à la caisse du supermarché et j’entends la cliente qui était devant discuter avec la caissière et se plaindre de douleurs dans les doigts et partout. Elle a une polyarthrite !

J’interviens timidement pour lui dire qu’avec une alimentation adaptée, elle pourrait beaucoup moins souffrir. « Ah ! Mais j’ai déjà tout essayé ! Je ne peux plus prendre d’anti-inflammatoires, plus de médicaments. J’ai mal, c’est comme ça, il faut faire avec ! »

Je n’insiste pas, je lui donne quand même ma carte de visite… Qu’en fera-t-elle ? Ira-t-elle faire un tour sur mon site ? (même s’il est toujours en construction, il y a déjà quelques infos). Prendra-t-elle son téléphone pour me contacter ?…

L’industrie agro-alimentaire, les médias ont tellement bien formaté les gens qu’ils n’arrivent même plus à imaginer qu’il puisse y avoir des méthodes alternatives pour retrouver la santé. Même les médecins restent complètement hermétiques à toutes ces méthodes. Eux-mêmes sont manipulés par l’industrie pharmaceutique pour prescrire tel ou tel médicament ou vaccin.

Beaucoup de personnes ont une confiance absolue dans ce que peuvent leur dire leurs médecins. Et loin de moi l’idée de remettre en doute leurs connaissances, leurs capacités. Il n’est pas question de remettre an cause la médecine allopathique, elle est nécessaire. Mais il faudrait aller voir un peu plus loin, de temps en temps… Le médecin de cette dame lui a certainement dit qu’il n’y avait rien d’autre à faire, pas d’autre solution. Et si le médecin a dit…

J’ai aussi déjà entendu dans un autre cas : « Mais ce n’est pas un problème d’alimentation, c’est une maladie ! ». Oui, c’est une maladie, mais qui pourrait certainement être, sinon guérie, au moins atténuée par une meilleure alimentation.

Le corps a un étonnant pouvoir d’auto-guérison. Encore fait-il, pour cela, lui donner les bons nutriments !

Alors, qu’est-ce que ça coûte d’essayer ? Quel risque prenez-vous, sinon celui de vous sentir mieux ?

 

r_Fotolia_87468838_Subscription_Monthly_M